Parc naturel régional des monts d'Ardèche

Le Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche : l’aventure et la découverte

>

Né de la volonté de reconnaître le caractère exceptionnel du territoire ardéchois, grâce à son art de vivre, la richesse de son patrimoine et la beauté de sa nature, le Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche (PNR) a été créé au début du siècle.

Officiellement inauguré en 2001, le PNR des Monts d’Ardèche fait partie des 51 parc naturel régional français.

Son origine est une initiative des producteurs de châtaignes du département désireux de créer une identité territoriale forte autour de la castanéicultures.

Quel territoire ?

Il s’étendait initialement sur l’ouest du département, puis le périmètre a évolué au fil du temps en intégrant quelques communes de la Haute-Loire. Le territoire se définit par des caractéristiques fortes dans l’art de vivre comme dans les paysages ou les savoir-faire ruraux.

Avis à tous les curieux de la nature : de véritables trésors vous attendent !
Passionnés de randonnées, 4300 km de chemins s’ouvrent à vous…

Rien ne manque non plus pour une approche complète de la géologie : toutes les ères de l’histoire y sont représentées depuis 550 millions d’années.

Quel visage ? Entre diversité et unité

Le parc abrite des paysages différents : les Boutières, les Sucs volcaniques du massif du Mézenc, le plateau de Vernoux, la Haute Cévenne , et la Cévenne méridionale au Sud.

C’est un espace de 228 000 hectares avec 77 000 habitants environs pou près de 150 communes

Du côté de la faune et de la flore qui s’épanouit du fond des vallées méridionales jusqu’aux crêtes les plus ventées, nombreuses variétés et espèces sont représentées.
Jonquille printanière, orchidées rares et fragiles : jusque sur les murs des vieilles maisons, la diversité fait son apparition au fil des villages et des paysages.

Un caractère particulier

La marque de l’homme saute aux yeux : il a dû , et il a su composer avec une nature rude mais généreuse. Ce dont témoigne la qualité des paysages.

Partout on découvre des terrasses, des petits hameaux regroupés sur les pentes, l’abondance de châtaigniers qui donnent naissance à de multiples spécialités à la châtaigne et aux fêtes traditionnelles comme les fameuses castagnades en automne (11 sont organisées sur le territoire).

On y observe aussi des systèmes ingénieux inventés pour la gestion de l’eau, sans oublier les moulins et les moulinages ou encore l’élevage du « Fin gras du Mézenc« , appellation donnée à la viande de bœuf si appréciée par les gourmets grâce à des conditions d’élevage spécifiques et respectueuses des animaux et de la nature.

Quelles activités ?

Avec 4 300 sentiers de randonnées, 16 sentiers d’interprétation, 28 Maisons et Musées thématiques, de nombreux lieux de baignades et d’activités dans la rivière, et un éventail très large d’activités de pleine nature, le parc naturel régional (PNR) des monts d’Ardèche. semble le terrain de découverte idéal pour les vacanciers amoureux de la nature.

En savoir plus ?

Site officiel

Le site internet officiel du parc naturel vous permet de découvrir les monts d’Ardèche, la vie du territoire, les actions menés selon que vous êtes habitants, élus, professionnels ou visiteurs :

Parc naturel régional des monts d'Ardèche