Andance en Ardèche

Que savez-vous des Trois Croix à Andance ?

On les aperçoit de loin dès la traversée du pont sur le Rhône qui relie la commune d’Andance à Andancette, ou même simplement du centre du village, lorsqu’on se trouve à proximité de l’église. Mais quelles sont ces trois croix qui surplombent la colline ? Comment y accéder ?

Un lien étroit avec le fleuve

Située sur la rive droite du fleuve, Andance a longtemps développé son économie en lien étroit avec le Rhône.

La commune accueille actuellement près de 1 200 habitants et des nombreux services comme le centre de santé, des commerces et depuis mars 2020, un nouveau ponton d’amarrage et une voie communale en construction.

Rappelons qu’il s’agit d’une ancienne colonie phocéenne. Une agglomération romaine a précédé le village médiéval, mais elle a longtemps conservé sa tradition marinière puis s’elle s’est adaptée au fil de l’évolution industrielle pour être à même d’accueillir aujourd’hui les bateaux de croisière, mais aussi le grand raid rhône-alpin en aéroglisseur et les tournois de joutes (autour du 15 août).

Les trois croix, quelle origine ?

Rénové en 1990 (comme l’indique l’inscription sur la croix centrale), régulièrement entretenu et ajouté en 2015 sur la fresque du quai à la demande du maire de l’époque, Alain Delaleuf, cet édifice du patrimoine religieux fait parti des plus apprécié des marcheurs (qui empruntent les sentiers balisés).
Si le panorama offert de leur hauteur vaut le coup de grimper les 1,8 kilomètres ( en partant du Domaine d’Andance), il suffit de lever les yeux depuis le village pour reconnaître leur aura spirituelle et pittoresque.

Aucune trace n’est restée à ce jour concernant la date de leur première construction. Cette ignorance et l’imagination populaire a fait voguer plusieurs légendes à leur sujet en fomentant la pratique de rites chrétiens comme les pèlerinages .

720Vue sur Andance, chemin des trois croix

Trois croix, 3 légendes ?

On sait toutefois que les croix en pierres actuelles ont remplacé celles en bois noir détruites par le baron des Adrets lors des guerres de religion.

Selon la première légende, c’est en mémoire du corps de trois petits enfants qui ont auraient échoué sur la berge à cet endroit, puis au temps des croisades, de trois jeunes filles qui se seraient consumées d’attendre leurs fiancés du haut de la falaise.

Autre légende du 1er siècle, alors que le port d’Andance existait déjà, on parle de trois martyrs chrétiens Pomponia, Urianée et Agathon, qui auraient accosté au moment où un miracle s’est produit dans la fontaine proche (à l’arrêt aujourd’hui), de ce fait nommée la fontaine des Trois-Corps-Saints.

De celle-ci aurait soudain jaillit une eau guérissant les maladies. Nombreux pèlerins ont gravis le chemin tortueux qui y mène pour se prosterner au pied des croix en honorant la mémoire antique et réclamant la protection divine.

Source d’une dernière légende, un peu plus haut que les trois croix, des rochers disposés en couronne ont reçu le nom de «couronne de Clovis».
Certains disent qu’un temple païen aurait été édifié sur cette colline, et des taureaux auraient été sacrifiés dans ce temple.

Toutefois, les études archéologiques démontrent l’incohérence de ces légendes qui appartiennent à la tradition populaire.

Toujours est-il qu’elles permettent d’attiser la curiosité des visiteurs et des fomenter l’imaginaire des habitants !

Randonnée autour d’Andance ?

Voici une suggestion de randonnée pour découvrir les Troix Croix mais aussi Saint-Etienne-de-Valloux, le village médiéval de Thorrenc et le château de Blacieux :

Webzine+