Réserve naturelle de l'ile de la Platière

L’Ardèche de la Platière, réserve naturelle sur les berges du Rhône

Saviez-vous que l’Ardèche traverse le fleuve Rhône ?
Situé aux confins septentrionales du département, une réserve naturelle en partie ardéchoise s’étend au milieu de rivières et fleuve, la Limony, le Rhône et la Lône.

Partagée entre 3 départements, l’Ardèche, l’Isère et la Loire, ce bout de nature est enclavé dans la vallée de la chimie, à proximité d’une centrale nucléaire, d’une route principale, d’une autoroute et de deux voies de chemins de fer…

Rien de très accueillant à priori et beaucoup moins naturel que l’image Épinal des célèbres gorges de l’Ardèche !

Ile de la Platière en Ardèche
Réserve naturelle de la Platière, vue sur la berge ardéchoise

Et bien détrompez-vous, c’est un endroit rare, voir unique en Ardèche, alliant le Rhône originel et la Lône, un bras sauvage en retrait du lit principal.
Entre les deux, un espace sylvicole et faunistique unique sur les berges du plus puissant des fleuves de France.

Garé au bord de la départementale 86 sur la commune de Limony, après quelques minutes de marche, on plonge dans les arbres avant une vue majestueuse sur le fleuve.

En amont, l’autre berge de la Platière, ses arbres nombreux et magnifiques, sans oublier la cabane d’observation des oiseaux.

En aval, le clocher et le village de Serrières qui se dégage de l’horizon, comme flottant sur la ligne d’eau.

Plus au nord en remontant, une grande prairie entretenue par des vaches Bretonne Pie Noire se découvre avec en toile de fond les oiseaux hivernants comme la grande aigrette toute de blanc vêtue, le grand-cormoran et son costume ou en encore le, canard chipeau et son cri si caractéristique quand il s’envole.

Le retour se fait en zigzaguant dans les terres agricoles, entre labour récent et anciens champs de fruitiers, le long du village.

Berges du Rhône sauvage en Ardèche

Ardèche+Web